Écrire une comédie pour le théâtre

Comment écrire une bonne comédie pour le théâtre.
Comment la faire lire et la faire jouer.
Manuel à destination des jeunes auteurs de tous âges.
En cinq actes, un prologue et un épilogue.

ACHETER LE LIVRE

 

***

Écrire une comédie pour le théâtre

Écrire une comédie pour le théâtre

SOMMAIRE

Prologue – Y a-t-il une recette pour réussir une comédie ? 

Scène 1 – Une méthode pour chacun et à chacun sa méthode
Scène 2 – Ce que n’est pas une bonne comédie pour le théâtre
Scène 3 – La comédie, toute la comédie et rien que la comédie

Acte 1 – Qu’est-ce qu’un auteur de théâtre ?

Scène 1 – Une question d’organisation
Scène 2 – Une question de discipline
Scène 3 – Une question d’expérience

Acte 2 – Qu’est-ce qu’une comédie pour le théâtre ?

Scène 1 – Le théâtre
Scène 2 – La comédie
Scène 3 – Les genres de la comédie

Acte 3 – Comment écrire une comédie pour le théâtre ?

Scène 1 – L’idée, la situation et l’histoire 
Scène 2 – Les personnages, le lieu et le temps
Scène 3 – Les dialogues, les didascalies et les non-dits

Acte 4 – Comment faire lire une comédie pour le théâtre ?

Scène 1 – Le dépôt
Scène 2 – Être ou ne pas être édité ?
Scène 3 – L’édition théâtrale

Acte 5 – Comment faire jouer une comédie pour le théâtre ?

Scène 1 – Faut-il monter soi-même sa pièce ?
Scène 2 – Créer un spectacle
Scène 3 – Produire un spectacle

Épilogue – Être ou ne pas être un auteur de théâtre ?

Scène 1 – Soyez votre seul juge
Scène 2 – Ne soyez pas seulement auteur
Scène 3 – Vivre de son écriture

Le mot de la fin

***

Le mot de l’auteur

Avant d’être auteur de théâtre, j’ai étudié et enseigné d’abord la sémiologie du texte et de l’image (à l’École Pratique des Hautes Études en Sciences Sociales) et ensuite l’écriture de scénario (au Conservatoire Européen d’Écriture Audiovisuelle). J’ai bien sûr également lu de nombreux manuels concernant l’écriture dramatique et scénaristique. Cela m’a aidé à me bricoler peu à peu une méthode d’écriture, en partie universelle et en partie personnelle, et cela me permet aujourd’hui de formaliser cette pratique pour essayer de la transmettre, non pas comme un dogme, mais comme un partage d’expérience. En piochant ça et là les éléments qui vous paraîtront utiles, en laissant de côté les autres, et en ajoutant votre touche personnelle, à vous d’élaborer votre propre méthode, à partir de votre identité spécifique, de votre parcours singulier et de vos envies particulières d’écritures.

Mots-clefs

Écrire une pièce de théâtre, comédie, tragédie, drame, comédie dramatique, genres de la comédie, procédés comiques, humour, rire, idée, high concept et low concept, personnel et universel, situation, histoire, schéma en trois actes, situation initiale, élément perturbateur, élément déclencheur, péripéties, climax, fausse résolution, vraie résolution, situation finale, préparation (planting) et paiement (payment), personnages, caractérisation, point de vue, empathie, identification, suspens, mystère, round character et flat character, lieu, temps, dialogues, didascalies, silences, non-dits…