Librairie ou épicerie

La boutique au coin de la rue, lieu de drôles de rencontres avec des inconnus et d’un petit commerce entre voisins, peut servir de décor à de grandes comédies…

L’épicerie arabe (l’arabe du coin), notamment, est une institution parisienne. Ouverte tous les jours, et jusqu’à pas d’heure, elle est la dernière oasis pour les naufragés du désert de la nuit, en leur permettant d’étancher leur soif, et de tromper leur solitude en échangeant quelques propos anodins avec l’épicier de garde. Mais il y a aussi des épiciers philosophes, et du pain longue conservation au vin longue conversation, il n’y a parfois qu’un faux pas…

Le commerce des livres est le prétexte à des échanges à la fois plus distingués et plus intimes. Entre le libraire conseil et ses fidèles lecteurs, dont il connaît les goûts. Voire entre les lecteurs et un auteur, lorsque la librairie se fait le théâtre d’une séance de signature…

***

Au répertoire de La Comédiathèque

Librairie ou épicerie

SPÉCIALE DÉDICACE

PRIMEURS

 

+++