Adultère

L’adultère (ou plus précisément comment faire pour éviter le flagrant délit en la matière) est le principal argument de la comédie de boulevard, un classique du théâtre de divertissement qui peut à l’infini être modernisé dans sa facture. Dans le domaine de la comédie, l’adultère conduit rarement à la rupture. Encore moins au crime passionnel. Il est traité comme un léger accroc au contrat de mariage. L’adultère est un jeu certes dangereux, mais l’essentiel est de ne pas se faire prendre. Pour pouvoir éventuellement recommencer.

Le thème de l’adultère, s’il reste éternel, doit aujourd’hui être sérieusement dépoussiéré. L’amant dans le placard n’est plus d’actualité à l’époque d’Ikéa et de l’union libre. Dans le format court « Scènes de ménage » par exemple (sur M6), on retourne le cliché en mettant en scène un adultère voulu par consentement mutuel (pour rebooster la libido du couple), mais qui s’avère impossible à réaliser. Et si ce n’était pas si facile que ça de tromper son conjoint, même avec sa bénédiction ?

***

Au répertoire de La Comédiathèque

STRIP POKER

LE BOCAL

MENAGE A TROIS

UNE SOIREE D’ENFER

UN MARIAGE SUR DEUX