. Archive

Critical but stable

Posted novembre 15, 2017 By admin

A comedy by Jean-Pierre Martinez

English translation by Anne-Christine Gasc

Raymond is in a deep coma following an accident on a Boris Bike. His long lost relatives are called to his bedside to decide what to do and avoid prolonged therapeutic interventions. But this collective decision becomes even more difficult when the patient turns out not to be who everyone thought he was. And is the keeper of a secret that could make everyone very rich…

FREE DOWNLOAD THE SCRIPT

***

A WORD FROM THE AUTHOR

The worse tragedies often make the best material for comedies… Euthanasia is an old socio-political chestnut that regularly finds its way in the news (and hospital rooms). I took this play on as a personal challenge to get laughter from an audience with the story of a man in a deep coma – I had to produce comedic content from a tragic situation. When a patient falls in a deep coma their relatives are asked whether to keep them on life support. In this comedy, two siblings are contacted by a doctor after an accident sent their brother in a coma, but since they haven’t spoken to their brother in a long time they aren’t sure what to do – especially since they don’t really care all that much and have their own problems to deal with. And then someone presumed to be the brother’s life partner shows up and provides more information about the circumstances of the accident. These new elements are given to the audience piece by piece and cause the siblings to cynically alternate between wishing to maintain life support and wanting to ‘unplug’ their brother. Life is a joke, and when someone dies or is about to die it becomes a tragicomedy whose components are defined by the social hypocrisy that governs our behaviours in such solemn circumstances. Society forces us to respect, even sacralise death. The problem of course, is that except for the Pope, the living do not become saints simply by taking their last breath, and when people die they tend to leave money. Sometimes even dirty money… This tragi-comic aspect of life makes it difficult to keep a straight face when confronted with death. The best fits of laughter are those you get at funerals. Or in a theatre. I hope I have written a comedy where you will laugh yourselves to death…

L’Étoffe des Merveilles

Posted novembre 13, 2017 By admin

Traduction et adaptation libre par Jean-Pierre Martinez
de l’intermède de Cervantès
 Le Retable des Merveilles.

Comment trois saltimbanques bernent des notables de village
en leur faisant prendre des vessies pour des lanternes…

ACHETER LE LIVRE

Distributions possibles

Le comédien interprétant Cervantès peut aussi interpréter Don Quichotte.
Le comédien interprétant le journaliste peut aussi interpréter Sancho Panza.
Ces deux comédiens peuvent également interpréter un autre rôle
dans les deux tableaux du Retable des merveilles.
De nombreux rôles masculins peuvent être féminisés.
Au final, donc, ces 14 personnages peuvent être interprétés
par une distribution très variable en genre et en nombre :

De 10 à 14 personnages (variables en sexe)

À 14 : de 6 à 12 hommes et de 2 à 8 femmes.

À 13 : de 5 à 11 hommes et de 2 à 8 femmes.

À 12 : de 4 à 10 hommes et de 2 à 8 femmes.

À 11 : de 4 à 9 hommes et de 2 à 7 femmes.

À 10 : de 4 à 8 hommes et de 2 à 6 femmes.

La distribution peut éventuellement être ramenée à 9 
en supprimant l’un des personnages de notables
et en attribuant ses répliques à un autre.

Enfin, il est aussi possible de faire jouer tous les rôles,
ou certains seulement, par des marionnettes.

Présentation

Le Retable des merveilles est l’un des huit intermèdes écrits par Cervantès. Les qualités dramatiques de cette comédie de Cervantès n’échappèrent pas à Jacques Prévert, qui l’adapta et la mit en scène en 1936 avec le Groupe Octobre, sous le titre Le Tableau des Merveilles. Cependant, l’adaptation très libre de Prévert s’éloigne beaucoup de l’original, tant par la lettre que par l’esprit. Il en fait une pièce engagée, au didactisme un peu trop appuyé. Afin de remettre en lumière cette œuvre injustement oubliée et très peu jouée, cet ouvrage en propose une nouvelle traduction modernisée, pour rendre l’argument plus universel, et une adaptation plus théâtrale, afin de faciliter la mise en scène. À lui seul, l’intermède de Cervantès est un texte très court, destiné à être joué en entracte. Cependant, dans la mesure où il convoque à la fois la musique et la danse, il peut donner lieu à la création de nombreux tableaux susceptibles d’enrichir le spectacle. Pour étoffer encore la proposition théâtrale, cette œuvre est précédée d’un prologue intégrant une adaptation du conte de Don Juan Manuel (inclus dans son recueil Le Comte Lucanor) dont Cervantès s’est inspiré pour composer son intermède. Elle est suivie d’un épilogue, qui est une adaptation du célèbre épisode des moulins dans Don Quichotte.

Ces traductions et libres adaptations des œuvres de Don Juan Manuel (El Conde Lucanor) et Miguel de Cervantès (El Retablo de las Maravillas) ne sont pas libres de droits. Toute représentation doit être autorisée par la SACD : www.sacd.fr

 

Comment écrire une pièce de théâtre

Posted octobre 17, 2017 By admin

Écrire une comédie pour le théâtre

Comment écrire une pièce de théâtre et la faire jouer.
Manuel d’écriture et conseils destinés aux auteurs débutants.

ACHETER LE LIVRE

***

LIRE LE DÉBUT

PROLOGUE : Y a-t-il une recette pour réussir une comédie ?

Scène 1

Une méthode pour chacun et à chacun sa méthode

Il y a bien sûr plusieurs façons d’écrire une pièce de théâtre. Autant que d’auteurs, probablement. Pour ne pas dire autant que de pièces. Ceci n’est donc pas « la » bonne méthode pour écrire une comédie, mais une approche parmi d’autres, et en tout cas celle qui s’est imposée à moi pour rédiger en dix ans plus de cent scénarios de films pour la télévision, puis dans les douze ans qui ont suivi près de soixante-dix comédies pour le théâtre, faisant l’objet chaque année de plus de trois cents montages professionnels ou amateurs, en France et à l’étranger, notamment en français et en espagnol.

Quelle que soit la méthode utilisée, que cette méthode soit formalisée ou pas, et consciente ou non, chaque auteur s’appuie sur une façon de faire. C’est plus vrai encore dans le domaine de l’écriture de commande (comme le scénario de télévision), qui implique une grande rapidité d’exécution, et pour les genres les plus populaires (comme la comédie théâtrale), qui reposent sur des procédés bien répertoriés. Quoi qu’il en soit, pour écrire un scénario par mois ou une pièce de théâtre tous les deux mois, sur une période de plus de vingt ans, il faut un minimum d’organisation.

Écriture industrielle dira-t-on ? À l’évidence, pour ce qui est du théâtre de boulevard et des séries de télévision, il s’agit bien de pièces et de films de genre (par opposition aux pièces et aux films d’auteur). Mais pour parvenir à une écriture plus personnelle, il n’est pas inutile de connaître d’abord les grands principes universels de la dramaturgie, afin éventuellement de s’en éloigner, si ce n’est de s’en libérer. De la même façon que pour un romancier, il vaut mieux connaître parfaitement la syntaxe française avant d’inventer son propre style.

Et puis à tout prendre, si c’est là votre goût et votre talent, mieux vaut porter un genre à la perfection pour le sublimer (comme le firent Feydeau ou Guitry avec le boulevard), plutôt que d’écrire un théâtre pseudo-littéraire, ennuyeux, nombriliste, injouable et inregardable (comme tant de dramaturges contemporains hélas), en participant ainsi à discréditer le vrai théâtre d’auteur et à éloigner le public des salles qui défendent courageusement ce type de spectacles.

Molière aussi écrivait avec méthode. Et ce n’est en rien contester son génie que de reconnaître qu’il empruntait beaucoup au théâtre de genre (la commedia dell’arte, notamment), qu’il s’inspirait lui aussi de ses prédécesseurs (Tirso de Molina pour Dom Juan, le dramaturge espagnol ayant lui-même repris un thème très ancien), et qu’il lui arrivait même de se répéter un peu en reprenant certaines intrigues dans plusieurs de ses pièces (lorsqu’un valet ou une servante, par exemple, est chargé par des jeunes gens d’empêcher un mariage arrangé par leurs parents).

***

Mots clefs : écrire une pièce de théâtre, écrire une scène de théâtre, écrire un dialogue de théâtre

Écrire une pièce de théâtre

Posted octobre 16, 2017 By admin

Écrire une pièce de théâtre

Écrire une pièce de théâtre et plus particulièrement une comédie.
Comment la rédiger, la faire lire et la faire jouer.
Petit manuel à destination des auteurs débutants.

***

Écrire une comédie pour le théâtre

Auteur de théâtre et scénariste, Jean-Pierre Martinez a étudié et enseigné la narratologie (à l’École Pratique des Hautes Études en Sciences Sociales) et l’écriture de scénario (au Conservatoire Européen d’Écriture Audiovisuelle). Il connaît bien l’univers du théâtre et de la télévision, et les nombreux ouvrages sur l’écriture dramatique et scénaristique lui sont très familiers. En s’appuyant sur cette formation théorique et sur son expérience professionnelle, il a élaboré une méthode d’écriture, afin de formaliser sa pratique pour essayer d’en transmettre les principes. En sélectionnant les éléments qui vous sembleront utiles, et en ajoutant votre touche personnelle, à vous d’élaborer votre propre méthode pour réaliser plus facilement vos projets d’écriture.

Écrire une pièce de théâtre

SOMMAIRE

Le mot de l’auteur

Prologue – Y a-t-il une recette pour réussir une comédie ? 

Acte 1 – Qu’est-ce qu’un auteur de théâtre ?

Acte 2 – Qu’est-ce qu’une comédie pour le théâtre ?

Acte 3 – Comment écrire une comédie pour le théâtre ?

Acte 4 – Comment faire lire une comédie pour le théâtre ?

Acte 5 – Comment faire jouer une comédie pour le théâtre ?

Épilogue – Être ou ne pas être un auteur de théâtre ?

Le mot de la fin

***

 

Écrire une pièce de théâtre, mots-clefs

Pièce de théâtre, comédie, tragédie, drame, comédie dramatique, spectacle, auteur, dramaturge, scénariste, scénario, genres de la comédie, procédés comiques, humour, rire, dépôt d’un manuscrit, édition théâtrale, librairie théâtrale, édition à compte d’éditeur, édition à compte d’auteur, autoédition, idée, situation, histoire, schéma en 3 actes, situation initiale, élément perturbateur, élément déclencheur, péripéties, climax, fausse et vraie résolution, situation finale, personnages, caractérisation, point de vue, empathie, identification, suspens, mystère, high concept et low concept, personnel et universel, round character et flat character, préparation et paiement, lieu, temps, dialogues, didascalies, non-dits, écrire une pièce de théâtre…

Un bref instant d’éternité

Posted octobre 16, 2017 By admin

Une comédie de Jean-Pierre Martinez

3 hommes ou 2 hommes et 1 femme ou 2 femmes et 1 homme ou 3 femmes

Un chercheur vient de trouver le sérum de la vie éternelle. Conscient des conséquences imprévisibles d’une telle découverte, il est sur le point de renoncer à la rendre public. Mais sa femme, qui rêve de garder pour toujours sa jeunesse, et son amant, qui voudrait vivre à jamais, ne sont pas disposés à un tel sacrifice…

***

TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT LE TEXTE EN PDF

VERSION 2H/1F VERSION 1H/2F VERSION 3F VERSION 3H

***

ACHETER LE LIVRE EN IMPRESSION À LA DEMANDE

LIVRE PROCHAINEMENT DISPONIBLE À L’ACHAT SUR :

Cet ouvrage peut être commandé en impression à la demande sur le site The Book Edition, avec des réductions sur quantité (5% à partir de 4 exemplaires et 10% à partir de 12 exemplaires), livraison dans un délai d’une semaine environ.

***

Écrire une comédie pour le théâtre

Posted septembre 28, 2017 By admin

Comment écrire une bonne comédie pour le théâtre.
Comment la faire lire et la faire jouer.
Manuel à destination des jeunes auteurs de tous âges.
En cinq actes, un prologue et un épilogue.

ACHETER LE LIVRE

***

Écrire une comédie pour le théâtre

Écrire une comédie pour le théâtre

SOMMAIRE

Prologue – Y a-t-il une recette pour réussir une comédie ? 

Scène 1 – Une méthode pour chacun et à chacun sa méthode
Scène 2 – Ce que n’est pas une bonne comédie pour le théâtre
Scène 3 – La comédie, toute la comédie et rien que la comédie

Acte 1 – Qu’est-ce qu’un auteur de théâtre ?

Scène 1 – Une question d’organisation
Scène 2 – Une question de discipline
Scène 3 – Une question d’expérience

Acte 2 – Qu’est-ce qu’une comédie pour le théâtre ?

Scène 1 – Le théâtre
Scène 2 – La comédie
Scène 3 – Les genres de la comédie

Acte 3 – Comment écrire une comédie pour le théâtre ?

Scène 1 – L’idée, la situation et l’histoire 
Scène 2 – Les personnages, le lieu et le temps
Scène 3 – Les dialogues, les didascalies et les non-dits

Acte 4 – Comment faire lire une comédie pour le théâtre ?

Scène 1 – Le dépôt
Scène 2 – Être ou ne pas être édité ?
Scène 3 – L’édition théâtrale

Acte 5 – Comment faire jouer une comédie pour le théâtre ?

Scène 1 – Faut-il monter soi-même sa pièce ?
Scène 2 – Créer un spectacle
Scène 3 – Produire un spectacle

Épilogue – Être ou ne pas être un auteur de théâtre ?

Scène 1 – Soyez votre seul juge
Scène 2 – Ne soyez pas seulement auteur
Scène 3 – Vivre de son écriture

Le mot de la fin

***

Le mot de l’auteur

Avant d’être auteur de théâtre, j’ai étudié et enseigné d’abord la sémiologie du texte et de l’image (à l’École Pratique des Hautes Études en Sciences Sociales) et ensuite l’écriture de scénario (au Conservatoire Européen d’Écriture Audiovisuelle). J’ai bien sûr également lu de nombreux manuels concernant l’écriture dramatique et scénaristique. Cela m’a aidé à me bricoler peu à peu une méthode d’écriture, en partie universelle et en partie personnelle, et cela me permet aujourd’hui de formaliser cette pratique pour essayer de la transmettre, non pas comme un dogme, mais comme un partage d’expérience. En piochant ça et là les éléments qui vous paraîtront utiles, en laissant de côté les autres, et en ajoutant votre touche personnelle, à vous d’élaborer votre propre méthode, à partir de votre identité spécifique, de votre parcours singulier et de vos envies particulières d’écritures.

Mots-clefs

Écrire une pièce de théâtre, comédie, tragédie, drame, comédie dramatique, genres de la comédie, procédés comiques, humour, rire, idée, high concept et low concept, personnel et universel, situation, histoire, schéma en trois actes, situation initiale, élément perturbateur, élément déclencheur, péripéties, climax, fausse résolution, vraie résolution, situation finale, préparation (planting) et paiement (payment), personnages, caractérisation, point de vue, empathie, identification, suspens, mystère, round character et flat character, lieu, temps, dialogues, didascalies, silences, non-dits…

Alban et Ève

Posted juin 16, 2017 By admin

Une comédie à sketchs de Jean-Pierre Martinez

Pour un ou plusieurs couples

Un homme et une femme en leur jardin. Sont-ils les premiers ou les derniers ? Sont-ils même un couple ? Dieu seul le saurait s’il n’était pas déjà mort…

***

TÉLÉCHARGER LE PDF GRATUIT ACHETER LE LIVRE
Alban et Ève comédie à sketchs saynètes télécharger gratuit  

Cet ouvrage peut être commandé en impression à la demande sur le site The Book Edition, avec des réductions sur quantité (5% à partir de 4 exemplaires et 10% à partir de 12 exemplaires), livraison dans un délai d’une semaine environ.

 

Un petit meurtre sans conséquence

Posted mai 25, 2017 By admin

Une comédie de Jean-Pierre Martinez

3 personnages : 1 homme et 2 femmes OU 2 hommes et 1 femme

De l’adultère involontaire à l’homicide du même nom, il n’y a qu’un pas, aisément franchissable. Plus difficile est de faire disparaître le corps du délit…

Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l’autorisation de la SACD : www.sacd.fr

***

TÉLÉCHARGER LE PDF GRATUIT ACHETER LE LIVRE
Un petit meurtre sans conséquence comédie théâtre télécharger gratuit  

 

Cet ouvrage peut être commandé en impression à la demande sur le site The Book Edition, avec des réductions sur quantité (5% à partir de 4 exemplaires et 10% à partir de 12 exemplaires), livraison dans un délai d’une semaine environ.

***

Crash Zone

Posted mai 1, 2017 By admin

Une comédie de Jean-Pierre Martinez

3 hommes ou 2H/1F ou 1H/2F ou 3  femmes

Ils ont rendez-vous sur une zone de crash pour rendre hommage à leur frère disparu. Mais que s’est-il passé vraiment ? Et qui sont-ils exactement ?

***

TÉLÉCHARGER LE PDF GRATUIT ACHETER LE LIVRE
Crash Zone comédie télécharger texte gratuit  

 

 

Crash Zone comédie télécharger texte gratuit

Comédie trash

Posted avril 17, 2017 By admin

Il s’agit ici de comédies au ton très acide et à l’ambiance plutôt noire, mettant en scène des personnages borderline et utilisant un langage très cru.

Au répertoire de La Comédiathèque

HAPPY HOUR

MORTELLE SAINT SYLVESTRE